Origines

Les khaïmas que l’association possède viennent du sud de l’Algérie (Ghardaïa, Béni Abbès) et ont été ramenées en France en 2009 et 2011.

La khaïma est l’abri traditionnel – entre terre et ciel – des nomades (bédouins, maures, sahraoui, touaregs…) du Sahara. La toile est faite de longues bandes de différents matériaux selon les régions (coton, tissage de laine de mouton, chameau, chèvre, cuir…), et soutenues par plusieurs séries de piliers en bois.

Plusieurs mois sont nécessaires à sa réalisation. Les femmes les cousent à la main, en assemblant les différentes pièces. La hauteur des khaïma  par rapport au sol est réglée en fonction du climat (ras du sol en hiver, laissant passer les brises en été). C’est une tente utilisée par les populations nomades  du Sahara, dont le mode de vie est en profonde transformation (sédentarisation), impliquant la disparition de savoirs faires, en particulier celui de la fabrication des tentes, de moins en moins utilisées.