Biographie

TRIO TIN’FA

Farid Chouali (Chant, percussions, guembri)
Violaine Sultan Valla (Alto, chant)
Martine Mounier Chouali (Accordéon, choeurs).

Dialogue entre deux rives de Méditerranée, reflet de la rencontre de trois musiciens, un multi-instrumentiste algérien aux origines gnaouies, une accordéoniste traditionnelle et une altiste classique.

Sur les textes poétiques déclamés en arabe et sur les rythmiques de derbouka, un canevas sonore se tisse avec l’accordéon chromatique et l’alto. Des airs de classique et folk résonnent alors au pied d’une dune… Dans cet écrin délicat de musiques orientales, les thèmes immémoriaux de l’amour et du temps s’étirent sur leurs chansons. Comme une passerelle jetée entre deux rives…

PARCOURS DES MUSICIENS

Farid Chouali est “né dedans” … une famille de gnawa (Maâlem Abdelkader Chouali), du Diwane de la Casbah d’Alger. Le diwan en Algérie appartient à la culture des populations noires descendantes des esclaves (depuis le 17eme siècle), c’est une forme de rituel où la danse, la musique et les chants rassemblent toute leur histoire et leurs croyances. Dès son plus jeune âge, il chante et joue des karkabous. Arrivé en France en 2003, il poursuit son chemin en tant que musicien, avec Kifna (fusion rap gnawa algérien). Musicien invité de Las Harmanas Caronni (Argentine). Création « L’Ombre » de la  Cie Sinequanone (Italie) (théâtre et musique). Création « Des racines dans les jambes, le cœur sur la route d’Alfred Dogbé (Niger) avec Cie Le Temps de Vivre (théâtre, conte, musique) à Colombes (92). Collaborations régulières avec la Cie de Marionnettes Géantes « Caramantran ». Il a suivi la formation musicale de l’IMFP Salon de Provence en 2016, s’est formé aux congas et au langage musical du jazz.

Violaine Sultan Valla est une altiste, de formation classique, diplômée du Conservatoire de Paris. Ses professeurs ont été : Bruno Pasquier, Michel Mikalakakos. Elle s’est perfectionnée au Conservatoire Royal de La Haye avec Vladimir Mendelssohn. Actuellement membre de l’Orchestre de Chambre de Marseille, elle s’est régulièrement produite dans des formations symphoniques et en musique de chambre. Elle a aussi collaboré et enregistré avec Beltuner (Jazz Manouche), Agnès Varda (musique de film), Cie Sinequanone (musiques de scène). Elle enseigne la formation musicale au Conservatoire de Marseille.

Martine Mounier Chouali a commencé l’accordéon par le diatonique, de manière orale, dans le milieu des musiques traditionnelles, à Aubervilliers (93). Elle accompagne Farid Chouali à l’accordéon depuis leur rencontre en 2006. Ensemble, ils ont collaboré avec le Bizzart Orkestar (Est), Coin de rue (folk), Kawa Guinguette (chansons), la Caravane Babel Car’Amaz’Andes (Colombie, Equateur, Pérou),  Balkino (balkans et latines). En 2015 et 2018, Martine a suivi la formation musicale de l’IMFP Salon de Provence (jazz, musiques actuelles), et a abordé l’accordéon chromatique et l’accompagnement jazz.